Musée d'Art sacré

labellisé "Musée de France" en 2002


Exposition temporaire : "Prémontré fête ses 900 ans. Une abbaye, un ordre, une histoire" - 1er mai au 30 août 2022 - Plus d'informations


Salle du Musée d'art sacré situé au sein de l'abbaye Saint-Michel de Saint-Mihiel

Le Musée d'Art Sacré se situe au 1er étage de l'aile sud de l'ancienne abbaye bénédictine,  dans un espace qui a subi  de nombreuses transformations depuis le XVIIe siècle, puisqu'il a accueilli un tribunal, une cour criminelle et une prison où l'on peut voir aujourd'hui encore des restes d'inscriptions sur les piliers centraux.

Les objets conservés ici ont un statut particulier. En effet, une grande partie provient de musées mais également de dépôts effectués par les communes du département de la Meuse, cela permet à ces dernières de garder leur droit de propriété et de disposer, à tout moment, des objets déposés pour les besoins du culte ou pour les fêtes locales. 

Ce dispositif vise à protéger et conserver un patrimoine qui fait souvent l'objet de vols et de dégradations. Il permet aussi de le rendre accessible à un plus large public car le patrimoine religieux reste souvent méconnu et considéré comme difficile d'accès. Certaines œuvres ont été acquises par le Département, soit par des dons, soit par des achats ; cela concerne environ 600 objets.

Le musée est divisé en trois sections, aménagées afin de retracer de façon thématique et chronologique l'évolution des formes et des styles de l'art sacré du Moyen Âge à la seconde moitié du XXe siècle, on y trouve ainsi  :

         .   une partie orfèvrerie  (ciboires, croix, ostensoirs, reliquaires...)

         .   une partie sculpture (pierre, bois, cires habillées...) 

         .   une partie dédiée aux expositions temporaires.


Orfèvrerie - Les objets du culte


Sculpture - La dévotion et la piété populaire


La petite histoire de ce beau musée

Le Musée d'Art Sacré de Saint-Mihiel, inauguré en 1998 et labellisé en 2002, est le fruit d'une histoire complexe. En 1906, un premier musée, le Musée municipal Ligier Richier, est créé sous l'impulsion de l'avocat Henri Bernard et installé dans la grande salle de l'abbaye bénédictine. Il présente des moulages de l'école de Ligier Richier ainsi que quelques peintures. Pillé durant la Première Guerre mondiale, ce musée a cependant pu être partiellement reconstitué grâce aux dépôts de l'État et aux dons de la ville de Nantes, marraine de Saint-Mihiel. Il est inauguré le 11 novembre 1911 mais subit de nouveaux pillages durant la Seconde Guerre mondiale. Un second musée est créé en 1957, organisé autour de quatre sections principales : l'histoire de Saint-Mihiel, Ligier Richier, les peintures et une dernière section au contenu hétéroclite. Mais cette tentative s'avère éphémère puisque le musée ferme ses portes en 1960. Un ultime projet est lancé en 1991, couronné par l'inauguration, sept ans plus tard, du Musée d'Art Sacré tel que vous pourrez le découvrir aujourd'hui.


 

Le Musée d'Art Sacré est accessible aux personnes en situation de handicap


Sainte Elisabeth : Histoire d'une restauration

Latitude : N 48° 53' 18.826"

Longitude : E 5° 32' 27.771"

Partagé le site sur :

Retrouvez-nous sur :



Lire les avis
Lire les avis